Qu’est-ce que le retrogaming ?

Les années 70 à 90 font partie de ce qu’on appelle aujourd’hui la pop culture. Les modes vont et viennent, et il est parfois tendance de retrouver des objets, de chiner des vêtements, pratiquer des activités ou modifier son comportement d’achat en se basant sur des habitudes appartenant à une culture passée. La culture du rétro est précisément cette envie de revivre un style démodé et d’en refaire une mode actuelle. Si la tendance du rétro est très populaire en ce qui concerne la mode vestimentaire, elle est plus complexe lorsqu’elle concerne des secteurs qui touchent les technologies. Remettre une vieille veste en cuir abandonnée au fond d’une armoire ne pose aucun problème. Par contre, rallumer une vieille console de jeu va vite poser des problèmes de compatibilité. La moindre réparation demandera des pièces qui ne sont plus fabriquées. On peut aussi se demander quel est l’intérêt de jouer avec un jeu simple, sur un écran LED en noir et blanc, alors qu’on a actuellement des appareils immersifs qui proposent des jeux en 3D, dont la complexité des personnages et des intrigues est nettement plus intéressante.

Malgré toutes ces questions qui peuvent sembler rédhibitoires, on constate pourtant qu’une partie de la population porte de l’intérêt pour les jeux anciens. C’est ce qu’on appelle le retrogaming. Qui sont ces nostalgiques et en quoi consiste réellement le retrogaming ?

La relativement courte histoire des jeux vidéo ne permet pas encore d’étudier très clairement le phénomène du retrogaming mais celui-ci concerne principalement le plaisir de retrouver les jeux électroniques de première génération. Certains remontent même cette tendance au revival des jeux plus anciens comme les premières bornes d’arcades.

Quel est l’intérêt du retrogaming ?

Comme le monde est en constante évolution et que la plupart des évolutions se font dans un but d’amélioration, on peut se demander pourquoi certains sont séduits par l’idée de jouer à des jeux anciens. En matière de jeux électroniques, l’évolution a été si rapide aux fils des décennies, que d’une année à l’autre un jeu, une console, un micro-ordinateur étaient déjà désuets. Alors pourquoi aujourd’hui, certains porteraient de l’intérêt à des jeux qui semblent sortis de la préhistoire de l’électronique ?

  • Le retour aux choses simples

La première raison pour le retrogaming est l’envie de simplicité. Notre monde est complexe, notre vie professionnelle prend le pas sur notre vie privée, les relations sont également plus libérées et la stabilité de la famille n’est plus celle d’il y a 30 ans. Tout autour de nous tourne vite, se complexifie, demande réflexion et est incertain. Les amateurs de jeux électroniques anciens trouvent du plaisir à se détendre, à se distraire en jouant à des jeux qui aujourd’hui pourraient être perçus comme simples ou simplistes.

Souvenez-vous des premiers téléphones portables qui avaient pour seul jeu le fameux Snake. Il n’y avait rien de plus simple comme jeu. Un simple trait noir sur cet écran noir et blanc, se déplaçait en formant des angles. Le but du jeu était d’éviter les obstacles et d’attraper des petits points noirs qui symbolisaient de la nourriture. Ce jeu simple et au dessin des plus archaïques était pourtant très addictif. Nombreux sont les amateurs du jeu qui militent pour qu’il soit réintégré sur les appareils mobiles. Les quelques applications qui ont tenté de le faire, ont sorti des versions modernisées où le serpent ressemblait à un serpent en couleurs, et où ses déplacements n’étaient plus anguleux mais suivaient une courbe naturelle. Bien entendu, ce n’est pas ce que le public attendait. Les amateurs de retrogaming veulent retrouver le Snake qu’ils ont connu ! Leur envie est de jouer à un jeu simple.

  • La nostalgie d’une époque douce

Il y a deux types d’amateurs du retrogaming. Il y a la nouvelle génération, qui n’a pas connu les débuts des jeux électroniques et fantasment sur une époque qu’ils idéalisent. Et il y a la génération de ceux qui ont grandi dans les années 70 à 90. Ceux-ci idéalisent une époque qu’ils ont connue et qui leur semblait douce et insouciante. Forcément, puisqu’elle correspond à leur enfance ou à leur adolescence.

Comme une madeleine de Proust, comme un morceau de tarte qui vous replonge un après-midi d’été chez votre grand-mère, toucher une vieille Nintendo 64 rappelle des souvenirs à certains grands enfants qui passaient leurs soirées à jouer à Super Mario. Tous ceux qui ont connu l’évolution des consoles Nintendo repensent avec nostalgie à leur vieille Game Boy, au plaisir d’avoir pu découvrir la Game Boy Color, puis la stupéfaction de découvrir la Wii et son fonctionnement qui semblait presque magique.

  • Les jeux actuels ne plaisent pas aux retrogameurs

La troisième raison d’aimer retrouver des anciens jeux électroniques est simplement la déception des jeux actuels. Certains gameurs reprochent aux jeux actuels d’avoir un style graphique moins original, puisque presque toujours réalistes. Ils reprochent aussi le manque de prise de risque des jeux, puisque nous sommes dans une logique de rentabilité.

En quoi consiste le retrogaming aujourd’hui ?

Comme on parle de technologies, il est vrai que ce n’est pas toujours simple d’utiliser des appareils qui ne correspondent plus aux normes actuelles. C’est pourquoi, il existe deux types de retrogaming possibles. Soit cela consiste à jouer en utilisant des appareils d’époque, réparés, en bon état ou légèrement défectueux, soit cela consiste à jouer à des jeux actuels imitant au mieux les conditions, le graphisme, le fonctionnement de l’époque.

Le premier type de retrogameurs est plus rare. Ils font les brocantes, les vides-greniers ou vont dans des magasins de seconde main pour retrouver des jeux vidéo dans leur jus. Le second type de gameurs peut retrouver les jeux anciens, grâce à des logiciels ou des appareils modernes qui imitent les jeux d’époque. Par exemple, les anciens épisodes de The Legend of Zelda  sont remasterisés et disponibles au téléchargement sur les consoles actuelles. Les anciens jeux PlayStation sont soit retravaillés en 3D soit proposés à peu de choses près, comme ils l’étaient début des années 2000. Tout comme Les amateurs de Mega Man, sorti à l’époque sur NES, peuvent de nouveau y jouer avec la Wii.

Le retrogaming se présente donc sous de multiples formes et tout le monde a une raison différente d’en être friand : du joueur de flipper dans un café au fan de Super Mario, en passant par les nostalgiques du tamagotchi ou de la Game Boy.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *